le nucléaire n’est pas encore un dechet

C’est une inflexion majeure de la politique énergétique. « Il faut programmer la construction d’une nouvelle génération de réacteurs, qui prendront la place des anciennes centrales lorsque celles-ci ne pourront plus être rénovées », Rappelons que le nucléaire civile assure les trois quarts de la production d’électricité en France. Tournant le dos à l’Allemagne, qui aura fermé son dernier réacteur en 2022 pour développer les énergies renouvelables et les réseaux « intelligents » à marche forcée mais qui consomme toujours ponctuellement de l’électricité « made in France ».

Publicités