l’énergie houlomotrice

schéma principe du waveroller pour econergie 91

Après l’énergie de la mer avec les hydroliennes, voici un système de récupération de l’énergie des vagues (houlomotrice).
Le système de pales oscillantes permet de récupérer l’énergie de la houle. Ce nouveau système devrai être implanté dans les années à venir (2017) du coté de la Bretagne. La région Bretagne ayant déjà prévu un 1/2 millions d’euros d’aide pour la ferme avec un premier prototype en 2016. La  position de ces fermes serait à quelques centaines de mètres du rivage pour des profondeurs de 10 à 20 mètres afin de profiter au maximum de la houle.

source:www.lephare-ouest.fr

Les hydroliennes debarquent en france

De nouvelles hydroliennes viennent de couler et d’être installées pour continuerensemble hydroliennes econergie 91 les phase de développement de cette nouvelle technologie innovante.dans la nuit  du 21 au 22 Octobre, dans la région des Cotes d’Armor, l’hydrolienne assemblée par la DCNS sera suivi par un trio de plus en 2012 afin de porter la puissance totale à 2MW  pour les quatre hydroliennes. EDF reliera la ferme d’hydroliennes par un câble de 15Km de long.

source:DCNS

L’hydrolienne touche le fond de l’océan

la première hydrolienne d’EDF touche le fond de l’océan pour fournir de l’electricité.ensemble hydroliennes econergie 91  EDF vient de mettre en place une hydrolienne pour effectuer les premières séries de tests concernant ces pales sous marines entraînées par les courants marins.
Parti de Brest aujourd’hui, pour ces tests au large de Douarnenez pour quelques jours, le raccordement électrique sur le réseau ne sera pas encore effectué mais d’autres hydroliennes devraient egalement être installées dans l’année.

Paris joue avec la Seine

Paris pourrai envisagé d’installer des hydroliennes sous certains de ses ponts pour fournir de l’énergie par le courant de la Seine. L’un des principales ponts sera le pont Garigliano ainsi que trois autres ont été choisi en raison d’une accélération de la Seine à leur niveau.
Les courants marins étant bien plus facile à prévoir que les courants d’air et quelque mille fois plus lourd, l’expérience pourrai être menée en 2011 pour connaitre les capacités de la Seine et ainsi promouvoir le potentiel de Paris.

source: le parisien