le nucléaire n’est pas encore un dechet

C’est une inflexion majeure de la politique énergétique. « Il faut programmer la construction d’une nouvelle génération de réacteurs, qui prendront la place des anciennes centrales lorsque celles-ci ne pourront plus être rénovées », Rappelons que le nucléaire civile assure les trois quarts de la production d’électricité en France. Tournant le dos à l’Allemagne, qui aura fermé son dernier réacteur en 2022 pour développer les énergies renouvelables et les réseaux « intelligents » à marche forcée mais qui consomme toujours ponctuellement de l’électricité « made in France ».

Publicités

La Suisse sort du nucléaire

Il n’y aura plus de nouvelles centrales en Suisse Mimportance du nucléaireais Le Conseil des Etats refuse d’interdire la technologie et la recherche nucléaires afin de permettre de poursuivre dans le domaine nucléaire. C’est d’ailleurs cette clause qui a permit de faire voter ce projet d’état. Les centrales actuelles quand a elles pourront continuer de fonctionner jusqu’à leur fin dans 25 ans. La Chambre du peuple devra dire sous peu si elle est d’accord avec ce projet afin de le valider.

source:TDG

Accident nucléaire: explosion d’un four de traitement

accident: fuite nucléaire

L’explosion d’un four de traitement des déchets nucléaires à Marcoule (Gard) n’a pas entraîné de contamination nucléaire ni chimique des lieux ce lundi 12 septembre 2011.
Un employé pressent lors de l’explosion est mort et quatre de ces collègues blessés dont un gravement.
L’autorité de sureté nucléaire (ASN) a déclaré qu’il n’y avait pas de rejet extérieur au centre de traitement et de conditionnement des déchets nucléaires de faible activité de Marcoule.

Un nouveau sarcophage a Tchernobyl

l’union européenne vient d’annoncer de nouvelles mesures et de nouveaux fonds

pour construire un sarcophage en beton.

Des sociétés françaises Vinci construction et Bouygues Travaux Public seraient déjà entrain de préparer les futurs travaux. Le poids devrait atteindre les 18 000 Tonnes. Le contrat s’élèverai a près de 432 millions d’euros, fourni en parti par la  Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD)

La menace nucléaire s’accentue au Japon

Le société japonaise Tepco responsable des centrales nucléaires de FUKUSHIMA vient d’annoncer des taux de contamination à l’iode  de plus de 1200 fois supérieur à la normale dans leurs études sur l’eau.
La pollution nucléaire pourrait contaminer l’environnement marin avant que la dilution puisse être suffisamment efficace.
Les camions de pompiers continuaient encore d’arroser les cuves afin de permettre le refroidissement ce qui aurait provoqué la contamination.

Dégât et menaces nucléaires au Japon

Les centrales nucléaires de la cote du japon ayant subi les nombreux séismes, les conséquences n’étaient pas encore connu.
Fukushima et ses 4 réacteurs nucléaires dont certains ont explosé, pourrai produire un nuage radioactif dangereux pour la population si jamais les vents venaient à le rabattre vers les terres.

un réacteur nucléaire sous-marin flexblue

La DCNS, le CEAEA , Areva et EDF réacteur flexbluese sont regroupés pour développer leur réacteur Flexblue ( tube de 100 mètre de long et      de 10 de mètre de diamètre ).
Ces réacteurs plus petits et moins coûteux pourraient susciter un engouement pour les pays possédant des littoraux et qui n’ont pas les moyens d’acheter des centrales nucléaire.
Après deux ans de recherche, le développement de ces systèmes Flexblue seront moins puissant que les centrales mais pourront produire tout de même 50 à 250 MW.

source: DCNS