les fruits jetés vont faire de l’énergie

Certaines sociétés de l’agroalimentaire qui gèrent les déchets (problème de taille, couleurs,…),  qui ne peuvent plus être servi aux consommateurs, ont décidé de mettre à contribution ces déchets. la méthanisaiton des fruitsLorsque les fruits et légumes partent à la poubelle, ils sont maintenant utilisés dans des installations de méthanisations où ils permettent de produire de l’énergie. Ainsi les déchets inutiles servent à tous. Ce qui n’empêche pas de faire attention au gaspillage lors de la production et de la sélection rappellent les responsables du projet.

Michael germant,  Econergie 91, l’energie verte du futur

source: la depeche

Le CIRAD et la biomasse-énergie

le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) vient d’inaugurer à Montpellier le 25 juin,
une plate-forme unique de 600m² pour la biomasse et l’énergie .Sa spécificité est de regrouper tous les procédés de conversion thermochimique de la biomasse à l’échelle semi-industrielle : pyrolyse, torréfaction,… ainsi qu’un banc moteur pour la combustion des biocarburants, un des enjeux majeurs pour les industriels.
La structure devrai pouvoir ainsi participer au développement d’énergies plus propres et réduire les émission de CO2.

des biocarburants bio!!!

Et oui , un procede pourrai avoir été découvert sans utiliser de la chimie lourde pour produire du biocarburant.le bio carburanr d'econergie 91
Car bien que l’on parle couramment de biocarburant, c’est un procédé chimique qui permet de l’obtenir.
Afin de peut etre eviter toute la partie chimie des recherches sont menées sur une bactérie l’escherichia coli ou aussi colibacille.Ce micro organisme est en plus simple a modifié génétiquement et la bactérie présente  la plus importante de la flore intestinale( une division cellulaire toutes les vingt minutes à 37°C).   
Mais n’esperer pas encore voir débarquer ce biocarburant, il reste encore au moins deux ans avant de le voir dans une application.

source:
le telegramme

La france se met à la chaufferie aux biomasses

La plus grande chaufferie aux biomasses en France vient d’être inauguré le 4 décembre a Cergy Pontoise(95).
Elle permettra de produire quelques 360 000 MWh par an pour les habitants qui verront ainsi leur parts d’énergie vertes passer au dessus du seuil des 35 000 tonnes de CO2 épargnés à partir de 2010.
Elle pourra fonctionner avec les déchets des scieries et autres comme les déchets verts des particuliers. Les éléments combustibles pour la chaufferie seront ainsi mit en valeur.