un réacteur nucléaire sous-marin flexblue

La DCNS, le CEAEA , Areva et EDF réacteur flexbluese sont regroupés pour développer leur réacteur Flexblue ( tube de 100 mètre de long et      de 10 de mètre de diamètre ).
Ces réacteurs plus petits et moins coûteux pourraient susciter un engouement pour les pays possédant des littoraux et qui n’ont pas les moyens d’acheter des centrales nucléaire.
Après deux ans de recherche, le développement de ces systèmes Flexblue seront moins puissant que les centrales mais pourront produire tout de même 50 à 250 MW.

source: DCNS