un réacteur nucléaire sous-marin flexblue

La DCNS, le CEAEA , Areva et EDF réacteur flexbluese sont regroupés pour développer leur réacteur Flexblue ( tube de 100 mètre de long et      de 10 de mètre de diamètre ).
Ces réacteurs plus petits et moins coûteux pourraient susciter un engouement pour les pays possédant des littoraux et qui n’ont pas les moyens d’acheter des centrales nucléaire.
Après deux ans de recherche, le développement de ces systèmes Flexblue seront moins puissant que les centrales mais pourront produire tout de même 50 à 250 MW.

source: DCNS

L’energie thermique des mers se met au courant

Une nouvelle installations permettant d’exploiter les différences de température entre le haut de mer (chaud) et le fond des mers (froid) permet de provoquer des déplacements de courant d’eau et ceux ci peuvent être capter par des installations spécialisées .Les installations doivent encore subir des dimensionnements et une phase de prototype.
La DCNS et la région Martinique ont signé une convention. Les installations pourraient fournir 10 MWatt en 2015.
Cela est dans le but de permettre une meilleur autonomie énergétique de la Martinique.

source DCNS