Un scooter electrique avec le systeme D

De plus en plus de personnes finissent par sauter le pas du: fait maison.
Et oui, certains vont même jusqu’à faire eux-même les modifications pour pouvoir avoir un scooter électrique.
Un retraité a ainsi un scooter qui lui permet une autonomie de 30 km avec une petite remorque pour la batterie et les panneaux solaires photovoltaïques.
Avantage : cela suffit parfaitement pour faire les courses si on n’habite pas trop loin.

econergie 91 l’energie du futur

les contracts de l’energie solaire

  Annoncé par Le ministère de l’Ecologie et de l’Energie,celui-ci  a retenu plus d’une centaine de projets de parcs solaires en toiture de 100 à 250 Kw pour les  30 mégawatts du trimestre 2012 . Cela permettra de continuer la politique de développement durable et de diversification des énergies menée par le gouvernement. Les quatre phases de développement de 30 Mw deviennent trois phases de 40 Mw chacune.

Econergie 91 par Michael germant

Et voila la barre des cent vingt articles par michael germant d’Econergie 91

Et voila la barre des cent vingt articles d’Econergie 91, les chemins verts du futur vient d’être publié par votre humble serviteur Michael Germant.
Vous continuez d’avoir les actualités mondiales sur les énergies et les dernières technologies de pointe dans le développement durable depuis maintenant plus de trois ans.
Vous connaissez tous sur les hydroliennes et les réacteurs sous-marins… alors que débarquent déjà les autoroutes intelligentes et les îles STEP.
Continuez de parcourir les chemins verts d’Éconergie pour vous informez avec votre premier site d’information d’énergie.

Michael Germant, Econergie 91

Adieu les ampoules incandescantes

Les ampoules à incandescence ne seront plus vendu des le 31 décembre 2012, donc dites leur adieu. eco-construction selon econergieLes ampoules incandescentes étaient trop consommatrices d’énergie, leurs retraits des ventes étaient programmés depuis 2009 afin de liberer la place aux ampoules halogènes, fluocompactes, et LED moins energivores.
En effet, l’ampoule à filament,possède l’inconvénient de consommer seulement 5 % de l’énergie pour la transformée en lumière, le reste étant transformé en chaleur (stop le chauffage lumineux).
Les lampes à incandescence consomment 4 à 5 fois plus d’énergie que les fluocompactes, cependant celles-ci présentent l’inconvénient d’avoir des difficulté dans le recyclage plus complexe et un temps d’allumage plus long.

Michael Germant, Econergie 91