Hydroliennes et éoliennes se lancent dans la course

Manuel Valls a annoncé un appel d’offres de 150 millions d’euros en juin 2015, lancé pour les premiers projets de petits parcs éoliens flottants au large des côtes françaises.
Manuel Valls, a inauguré la nouvelle usine Alstom d’éoliennes en mer près de Saint-Nazaire.

Les alliances industrielles entre Alstom / GDF Suez d’un coté  et DCNS / EDF, ayant remporté un premier appel à projets pour la construction des premières fermes pilotes d’hydroliennes au large du Cotentin.
Ces projets sont : Nepthyd  et Normandie Hydro.
Ce dernier prévoit notamment l’installation d’une puissance totale de 14 mégawatts, de 7 hydroliennes, dont le raccordement au réseau est prévu pour 2018.

Econergie, l’énergie du futur

Publicités

Les hydroliennes debarquent en france

De nouvelles hydroliennes viennent de couler et d’être installées pour continuerensemble hydroliennes econergie 91 les phase de développement de cette nouvelle technologie innovante.dans la nuit  du 21 au 22 Octobre, dans la région des Cotes d’Armor, l’hydrolienne assemblée par la DCNS sera suivi par un trio de plus en 2012 afin de porter la puissance totale à 2MW  pour les quatre hydroliennes. EDF reliera la ferme d’hydroliennes par un câble de 15Km de long.

source:DCNS

L’hydrolienne touche le fond de l’océan

la première hydrolienne d’EDF touche le fond de l’océan pour fournir de l’electricité.ensemble hydroliennes econergie 91  EDF vient de mettre en place une hydrolienne pour effectuer les premières séries de tests concernant ces pales sous marines entraînées par les courants marins.
Parti de Brest aujourd’hui, pour ces tests au large de Douarnenez pour quelques jours, le raccordement électrique sur le réseau ne sera pas encore effectué mais d’autres hydroliennes devraient egalement être installées dans l’année.

Paris joue avec la Seine

Paris pourrai envisagé d’installer des hydroliennes sous certains de ses ponts pour fournir de l’énergie par le courant de la Seine. L’un des principales ponts sera le pont Garigliano ainsi que trois autres ont été choisi en raison d’une accélération de la Seine à leur niveau.
Les courants marins étant bien plus facile à prévoir que les courants d’air et quelque mille fois plus lourd, l’expérience pourrai être menée en 2011 pour connaitre les capacités de la Seine et ainsi promouvoir le potentiel de Paris.

source: le parisien

un cerf volant sous marin

De nouvelles hydroliennes « HydroWing » viennent de faire leurs apparitions.
Elles ressemblent a des ailes de biplan que certain compare a un cerf volant sous marin contenant de multiples hélices tournant grâce aux courants marins.
Elles peuvent être utiliser a des profondeurs raisonnables de l’ordre de 25 a 150 m de profondeur amarrées avec une corde pour les maintenir en place. Un premier projet prévoit de faire un teste d’une vingtaine de ces hydroliennes « HydroWing » pour essayer de produire 1.3MWatts.
De plus sa profondeur cette hydrolienne évite les bateaux et profite des courants. Alors pourquoi pas dans les fleuves et les océans ?

source:
enerzine

Electricité: la Bretagne dans le rouge

La Bretagne dans le rouge.
La production d’électricité de la Bretagne risque de devenir insuffisante en cette période de froid ou il est même annoncé par les météo que la neige pourrai rester jusqu’à la fin de semaine.
C’est pourquoi certains se sont abonnés au service d’EDF, les informant des risque en temps réel et si possible de repousser leur machines programmables gourmandes en énergie (machine a laver, lave vaisselle,…).
D’autres pensent qu’il est justement grand temps de faire avancer les énergies renouvelables comme les turboliennes ou les hydroliennes car la région dispose de forts vents et des marées facile à prévoir pour les hydroliennes.
Rappelons que la Bretagne ne dispose d’aucune centrale nucléaire.

éolienne en mer et hydrolienne peut etre une solution ?

Pourquoi pas,  les inconvénients visuels soulevés par certains disparaitraient avec le déplacement de éoliennes. De plus certaines éoliennes sont submersibles ( hydroliennes )  et donc l’état devra crée des espaces marins pour celles-ci, sachant que pour l’instant les hydroliennes pourraient être posées dans les parcs marins évitant ainsi les pécheurs et leurs bateaux d’accéder à ces zones de bas fond marins et que les hydroliennes ne peuvent pas couper les poissons lorsque  ceux ci passent à  l’intérieur.
de plus les hydroliennes seront soumis aux variations des marées et non du vents qui lui est beaucoup plus difficile à prévoir. Le rapport des poussées de l’air et de l’eau sont quant à eux très différentes. L’ eau est porteuse de beaucoup plus d’énergie cinétique.C’est pourquoi il serai plus avantageux de faire des hydroliennes que des éoliennes.

Mais il reste un problème avec les hydroliennes, l’entretien est très difficile car dur d’accès par rapport aux éoliennes .