Le CIRAD et la biomasse-énergie

le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) vient d’inaugurer à Montpellier le 25 juin,
une plate-forme unique de 600m² pour la biomasse et l’énergie .Sa spécificité est de regrouper tous les procédés de conversion thermochimique de la biomasse à l’échelle semi-industrielle : pyrolyse, torréfaction,… ainsi qu’un banc moteur pour la combustion des biocarburants, un des enjeux majeurs pour les industriels.
La structure devrai pouvoir ainsi participer au développement d’énergies plus propres et réduire les émission de CO2.

le solar impulse redecolle

le solar impulse a décollé de Bruxelles pour un trajet de 16 heures et 5 minutes pour atterrir au salon du Bourget le 14 juin  ou il sera l’une des attractions.
L’avion à cause des conditions météorologique qui avaient repoussées son départ l’on contrait a puisser de l’énergie sur le réseau et donc le vol ne pourra pas être homologué comme entièrement solaire alors que l’avion dispose de 95 % de ses réserves lors de son arrivée ce qui n’en fait pas moins une première mondiale pour cet avion solaire, le solar impulse.

les brevets verts sont au point mort

Les brevets intellectuels pour les technologies propres ou les améliorations de système sont appelés des brevets verts. Mais le problème est que comme tout les brevets ils ont des droits et que ces droits empêche le plus souvent les pays émergents de pouvoir posséder technoligie verte, le developpementles avancer technologique nécessaire pour les énergies vertes et réduire les émissions de CO2.
Les rendre au domaine public pour certains pourrai permettre de voir les pays comme l’inde la chine le brésil se tourner vers les énergies vertes plus rapidement.
C’est politique : le combat du fric contre le réchauffement climatique.