L’EPR de Flamanville prend du retard

L’EPR de Flamanville prend du retard a annoncé EDF.
D’après l’entreprise, l’EPR pourrait être prêt en 2014 soit 2 ans de retard sur les premiers objectifs.
De plus les retards entrainent des surcouts amenant l’estimation du prix de construction a près de 5 milliards d’euros.
Mais des étapes difficiles ont néanmoins été franchies dans la construction des systèmes comme la galerie de rejet.

Le renouveau du nucléaire mondial

Le 8 et 9 mars, a Paris s’est tenue une conférence internationale sur l’accès au nucléaire civil pour les pays le désirant.

econergie 91 nucléaire

Contenu du mouvement de lutte contre le réchauffement sur le climat et les ressources de pétrole de plus en plus réduites de nombreux états semblent maintenant près à s’équiper de centrale nucléaire.
Les états unis également sur cette solution continuent la construction de leur centrale.
La présence de près d’une quarantaine de ministres étrangers mais l’Iran et la Corée du nord n’ont pas été convié.

Les peurs semblent s’être effacée après Three Mile Island (1979) et Tchernobyl (1986).
Cela pourrai relancer cette source d’énergie en pleine essor avec les EPR, en attendant le sommet de Mexico qui pourrai poser des obligations contraignantes sur les énergies et les émission de gaz à effet de serre.

source:
affaires stratégiques

l’enfouissement des déchets nucléaires refait surface

Depuis peu certains pays de l’Union Européenne se sont mis à chercher des lieux de stockage pour les déchets nucléaires de leur centrales nucléaires et cela avec plus ou moins de recherches sur les conséquences sur les environnements et les écosystemes environnants.
Déja trois pays , La Finlande en 2020, la Suède en 2023 et également la France en 2030 avec l’agence nationale pour la gestion des dechets radioactifs se sont lancés dans ces projets.
Cette solution est assez contesté car les gens ne savent pas comment peuvent évoluer ses mines et les dangers pour les générations futures.
Rappelons que toute cette affaire reste prèsente en raison de l’importance du nucléaire dans la production électrique française. Cette solution est possible en attendant l’EPR francais.

source:
terra economica

L’EPR francais se rachete

L’EPR français virent de faire l’œuvre d’une négociation avec la Californie  pour la construction de 1 ou 2 EPR.
Les autorisations restent a avoir et le groupe Français AREVA et celui californien Fresno National Energy Group  ont signé une intention.
Les EPR a construire seraient d’une puissance de 1600 Mégawattheures et cela pour contenir l’augmentation de la consommation d’énergie de 40% prévu pour la Californie en 2030.
Reste que l’EPR est présent sur déjà deux continents avec la chine qui en possèdera deux, la Finlande et la France avec un futur. Mais il existe également des projet pour l’Italie, le Royaume-Uni,l’Inde et ceux de Abu Dhabi.

EPR

L’EPR sera-t-il sur ?

le Réacteur Préssurisée Européen est un réacteur nucléaire de troisième génération.
Les problèmes de construction de l’EPR rendent les opinions du publics septique sur les effets possibles lors de sa mise en place et de son lancement qui n’est pas prévu pour maintenant mais faut-il attendre la mise en place de l’EPR pour vérifier si tout va bien.Mais le CEA considère que les problèmes qui pourrai intervenir sont déjà résolus.
Malgré tout L’EPR pourrai permettre de nombreuses avancées dans les domaines de  l’énergie.